Prévention des TMS

Glisser, rouler, pivoter mais surtout ne pas lever !

Saviez vous ? La mobilisation du patient est un risque de blesser le patient et le soignant.

 

Comment bien faire ?

Il s'agit de réduire vos efforts physiques lors des manœuvres de positionnement au lit au fauteuil ou à la salle de bain en utilisant des outils de transferts, de positionnements ou d'aides diverses.

Au lit, vous pouvez opter pour plusieurs positions les plus utilisés sont le décubitus latéral et le dorsal.

La position idéale est le décubitus dorsal, tête et pied relevés à 30 degrés aussi appelée le semi-fouler 30°. Cette position réduit au maximum les pressions des points de contacts. Assurez-vous que le sacrum n'est pas en appui. Vous pouvez utiliser un coussin de corps de notre collection, un coussin 30° ou coussinet triangulaire possédant un angle de 30°. Les membres inférieurs doivent être fléchis au minimum et les hanches et genoux idéalement entre 30° et 35°. N'hésitez pas à mettre en place un coussin ou un oreiller entres les membres inférieurs afin d'éviter le contact douloureux des condyles fémoraux. Dégagez l'épaule homolatérale en écartant légèrement le membre supérieur.

Le décubitus ventral tant qu'à lui est souvent mal toléré et peut être utilisé  pour des patients qui sont habitués et qui ne présentent aucune contre-indications. Nous préconisons beaucoup plus la position en décubitus semi-ventral à 30° que vous pouvez reproduire avec notre coussin de corps. La pression est déterminée par le poids du corps, la position de l'usager la dureté du matelas et le cisaillement entre le patient et le matelas.

Nous vous invitons à consulter notre section des transferts et des positionnements, vous y trouverez plusieurs accessoires indispensables. Consultez